I. L'App Store : un outil apprécié

Au-delà des chiffres, ce qui plaît beaucoup dans l'App Store, c'est sa facilité d'utilisation.

La procédure d'installation d'une application est simple :

  • on crée un compte iTunes ;
  • on enregistre sa carte bancaire ;
  • il suffit ensuite de sélectionner l'application à télécharger pour qu'elle s'installe automatiquement.

Pour ce qui est de la mise à jour, une alerte informe automatiquement du nombre de mises à jour en attente : il suffit de valider les mises à jour et le reste se fait tout seul.

Il en est de même pour le changement d'appareil : si vous avez acheté une application sur iPhone et que vous souhaitez la récupérer sur iPad, il vous suffit de rentrer vos coordonnées iTunes dans l'App Store pour la télécharger de nouveau gratuitement.

Pour résumer, cette solution est à la fois :

  • simple ;
  • rapide ;
  • automatique ;
  • économe (on achète une fois, on télécharge à souhait).

II. L'écran d'accueil iOS et ses applications

Ce qui fait le succès d'iOS, ce sont évidemment ses applications, qui se lancent instantanément, en plein écran et se stoppent tout aussi facilement.

Image non disponible

Second facteur de ce succès, la facilité pour retrouver une application : l'écran d'accueil.
Toutes les icônes y sont accessibles facilement, rangées éventuellement dans des dossiers.

III. L'ordinateur personnel : un outil compliqué

Aujourd'hui, lorsque l'on a un ordinateur, les choses ne sont pas si simples que sur un iPhone ou un iPad.

Je veux aller sur Internet. Si je suis sur un PC Windows (Mac et Linux sont pour le moment épargnés), je dois m'assurer que j'ai bien installé mes anti-virus, qu'ils sont à jour, que j'ai bien mon anti-spam, qu'il est à jour et que j'ai fait toutes les mises à jour nécessaires.

Là, je peux aller sur Internet.

Maintenant, j'ai besoin d'un logiciel de traitement de texte.
Leequel choisir ? Où le trouver ?
Combien va-t-il me coûter ?
Comment vais-je payer ?
Comment ça se passe pour les mises à jour ?
Est-ce le vrai ou est-ce un virus caché ?

Je caricature un peu, mais c'est quand même un peu ça.

J'ai tous mes logiciels d'installés, l'ordinateur tombe en panne, je perds mes licences, je dois télécharger la bonne version, compatible avec mon système.

Ensuite, je veux simplement aller sur Facebook ou Twitter, sans y passer trois jours.
Ponctuellement, rapidement. Ce n'est pas forcément si simple : il faut trouver le bon logiciel, parfois se rendre sur Internet...
Et encore, si on a trouvé le logiciel parmi les nombreuses applications installées (en particulier sous Windows, où il faut parcourir menus, sous-menus voir sous-sous-menus…)

En clair, j'ai un ordinateur super-complet pour le boulot : ça c'est génial. Par contre, dès que je veux faire un truc simple et rapide, c'est impossible.

IV. Mac App Store : simplifiez-vous l'informatique

Apple a su, par son expérience iOS, montrer son intérêt pour la simplicité et l'efficacité.

Image non disponible C'est d'ailleurs ce qui fait le succès du Mac, malgré sa part encore mince face au PC. Pour faire simple et rapide, le Mac représente 20,7 % des ventes d'ordinateurs aux États-Unis. Au total, cela représente tout de même 50 millions d'utilisateurs dans le monde.

Aujourd'hui, Mac OS X est déjà très optimisé pour la simplicité et l'efficacité : un menu Applications rapide d'accès, pas de fioritures, une seule barre de menu, Spotlight, une ergonomie épurée. Tout ce qui fait que, dans la majorité des cas, un utilisateur Mac ne reviendra jamais sur PC.

Cependant, on n'est pas encore au niveau d'iOS mais en même temps, il faut conserver cet aspect « outil de travail » qui le rend aussi puissant que compliqué.

C'est donc là qu'est née l'idée du Mac App Store.

V. Trouver une application n'a jamais été aussi simple

Le Mac App Store sera accessible aux alentours de fin décembre 2010 - début janvier 2011, gratuitement pour tous les utilisateurs de Mac OS X Snow Leopard, la version actuelle de Mac OS X.

Image non disponible

Cet App Store reprend les mêmes éléments que l'App Store iOS :

  • accès via le compte iTunes ;
  • applications gratuites et payantes ;
  • moteur de recherche ;
  • commentaires et notes ;
  • catégories.

VI. La simplicité de l'installation et de la mise à jour

Image non disponible

Tout comme sur l'App Store iOS, il vous suffit de sélectionner une application pour la télécharger et l'installer.

Vous serez automatiquement averti des mises à jour disponibles.

Vous ne paierez qu'une fois et téléchargerez quand vous voudrez.

VII. La qualité au rendez-vous

Tout comme pour l'App Store iOS, un système de validation sera mis en place par Apple afin de garantir la qualité des applications disponibles.

VIII. L'accès rapide aux applications

Ce système ne serait pas complet sans un accès aussi simple et rapide aux applications que sur iOS.

Avec le LaunchPad, vous aurez automatiquement accès à toutes vos applications, comme sur iPad.

Image non disponible

LaunchPad sera intégré à la prochaine version de Mac OS X Lion (10.7) disponible pour l'été 2011.

IX. Sur le site Apple

X. Remerciements

Merci beaucoup à Jacques Thery pour la relecture orthographique.